Histoire de la station

La station de sauvetage en mer du Grau du Roi - Port-Camargue aura bientôt 150 ans !

1822

Construction d’un modeste lazaret sur la rive Est, à l’entrée du port du Grau du Roi. Il était destiné à recevoir des marchandises et les équipages qui pouvaient échouer sur la côte.


1833

Construction de la vigie du poste de pilotage. Cet édifice public servait de veille et portait secours aux navires en détresse.


14 décembre 1864

Une « Société des marins sauveteurs du Grau du Roi et d’Aigues-Mortes » se constitue, créant la première station de sauvetage locale. Elle possède comme canot une petite embarcation insubmersible montée sur un chariot simplifié puis une marinière en bois à fond plat, non pontée, rendue insubmersible par des caisses à air en zinc. Longue de 9,75 m, large de 2,50 m, elle est équipée de six bancs de nage et de dix avirons.

1879

La « Société des marins sauveteurs du Grau du Roi » adhère aux statuts de la Société Centrale de sauvetage des naufragés créée le 12 février 1865.
C’est à cette époque que fut construite, sur la rive gauche du chenal maritime, une maison–abri dotée de deux portes cochères. Deux petites cales permettaient de mettre le canot à l’eau, soit par le chenal, soit par la plage sud-est.


1881

La station du Grau du Roi rejoint la SCSN. Elle reçoit Le Sauveteur. Il s’agit d’un canot allemand en tôle galvanisée cannelée, non ponté, avec des caisses à air en zinc fixes à l’avant et à l’arrière, mobiles sur les côtés. Long de 8 m, large de 2,52 m, il est équipé du système Woolf, un procédé déclenchant automatiquement le lancement de l’embarcation suspendue au–dessus de l’eau.

1910

Suite à un don de Madame Vernier, dont le fils a été sauvé par le canot de sauvetage, Le Grau du Roi arme une marinière à fond plat en bois : le Nicolas Jean Baptiste Vernier des chantiers Molle de Palavas, de longueur 9,50 m et de largeur 1,85 m, pontée, six puits d’évacuation, caissons avant et arrière garnis de kapok, chariot à 3 roues.

1946

Le nouvel abri est installé à droite sous le vieux phare, rive droite.


1951

La station s’équipe du premier bateau à moteur, le Saint Louis.

1967

Création de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) qui résulte de la fusion de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés (1865) et de la Société des Hospitaliers Sauveteurs Bretons (1873).


1974

Création de la station de sauvetage de port Camargue, à la capitainerie, équipée avec la vedette SNS 104, la Sainte Sarah I.

2003

Bathème de la vedette de classe 1 SNS 141, la Sainte Sarah II

2008

Inauguration des nouveaux locaux sur le quai d’Escale par Etienne Mourrut, Député Maire du Grau du Roi.
Equipée d’un Canot Tous Temps (CTT) et de locaux parfaitement adaptés à sa mission, la station de sauvetage en mer de Port Camargue - Le Grau du Roi atteint une nouvelle maturité dans son histoire.


2009

Avec 90 sauvetages et plus de 350 personnes récupérées, en terme de bénévolat, la station de sauvetage de Port-Camargue est la plus active de la côte Méditerranéenne et la seconde de France.


2012

La SNS 711 est affectée à la station de sauvetage de Port-Camargue. Ce semi-rigide portera le nom de Marie Salomé II.